Libye : les bonnes grâces de Sarkozy pour la famille Saleh

Bachir Saleh, ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, soupçonné d'avoir financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a bénéficié dès 2008 d'un passe-droit de l'Élysée. Son épouse a obtenu la nationalité française en un temps record - moins de 3 mois -, après intervention directe de l'Elysée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La famille Saleh a bénéficié des grâces du Palais de l’Élysée pendant tout le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Bachir Saleh, ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, suspecté depuis les révélations de Mediapart d’avoir financé la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, a pu venir en France après la chute du régime libyen, sans y être inquiété, en dépit d’un mandat d’arrêt d’Interpol.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal