Dassault pousse «Le Figaro» vers la droite radicale

Par

Serge Dassault a nommé Alexis Brézet à la direction du Figaro, en remplacement d'Etienne Mougeotte. Selon nos informations, Guillaume Roquette, de Valeurs actuelles, a été démarché pour venir en renfort. Ceci, sur fond de crise à l'UMP sur les relations avec le FN.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’éviction d’Etienne Mougeotte de son poste de directeur des rédactions du Figaro et son remplacement par Alexis Brézet, jusque-là directeur de la rédaction du Figaro Magazine a été présenté ces derniers jours comme le signe d’un changement d’époque, une onde de choc indirecte de l’alternance. Le propriétaire du journal, l’industriel et sénateur UMP Serge Dassault, aurait pris acte de la défaite de son champion, Nicolas Sarkozy, et, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, aurait décidé de se débarrasser du patron ultra-sarkoziste de son journal pour en choisir un nouveau, au profil un peu moins militant et plus professionnel.