Origine du virus : les autorités françaises voudraient oublier Wuhan

Par Jacques Massey

Face à l’hypothèse d’une fuite de laboratoire, le manque de curiosité de Paris se fait de plus en plus criant. « Nous n’avons rien à gagner à chercher l’affrontement avec Xi Jinping », confie un participant aux conseils de défense.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Commandé aux services de renseignement américains, un rapport détaillé sur l’origine du Sars-CoV-2 doit être remis en mains propres au président Joe Biden d’ici à quelques semaines. À Paris, pendant ce temps-là, personne ne s’active dans les allées du pouvoir pour relayer le questionnement des « scientifiques atterrés », ceux qui insistent pour que toutes les pistes soient considérées, y compris celle de l’accident de laboratoire. Au contraire.