Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations

Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ce devait être un moment d’union. Le 2 août, un rassemblement pour dénoncer la présence d’homophobes au gouvernement était organisé à proximité de l’Assemblée nationale, à l’initiative d’élu·es écologistes et insoumis·es. Cela aura au contraire ravivé les tensions entre une partie de la communauté LGBTQI+ et des membres d’Europe Écologie-Les Verts (EELV).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal