Surveillance: Delarue remplacé par un homme de la défense

Par

Le président de l'actuel organisme de contrôle des activités des services qui doit être remplacé par la CNCTR, n'était pas candidat à sa propre succession. Le nouvel organisme sera dirigé par Francis Delon, ancien secrétaire général de la défense nationale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Marie Delarue, actuel président de la Commission nationale des interceptions de sécurité (CNCIS), ne survivra pas à son autorité administrative, chargée de contrôler les activités des services de renseignement, qui doit être prochainement remplacée par une nouvelle Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR).