A la Fête de l’Huma, le PCF veut prouver qu’il existe encore

Par

Longtemps mis en sourdine, le PCF entend recommencer à peser dans le débat politique. À deux mois de son congrès, la direction sortante, très contestée, pourrait laisser la place à une ligne plus identitaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce week-end, à la Fête de l’Humanité, il fallait être aveugle pour ne pas les voir: les affiches à l’effigie de Ian Brossat, placardées partout dans les travées poussiéreuses du site de la Courneuve. Le PCF a sorti le grand jeu pour soutenir sa nouvelle tête de liste aux élections européennes : 100 000 affiches imprimées, avec le quadragénaire, sur fond bleu et jaune fluo, qui regarde l’air inspiré un azur invisible.