Ce que dit (et ne dit pas) le Livre blanc de la sécurité intérieure

Par , Clément Le Foll et Clément Pouré

Initié par le ministère de l’intérieur en 2019, le Livre blanc de la sécurité intérieure entend définir les évolutions en matière de sécurité pour les prochaines années. Ce document, que Mediapart publie, prône le renforcement des technologies de surveillance et du contrôle de l’information. Il fait l’impasse sur les violences policières et le suivi disciplinaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le cancer de la société, c’est le non-respect de l’autorité. » Dans un entretien accordé, dimanche 15 novembre, au Parisien, Gérald Darmanin a enfilé son costume de défenseur des forces de l’ordre. Une interview durant laquelle le ministre a annoncé la publication imminente du Livre blanc de la sécurité intérieure, présenté le jour même aux syndicats de police.