A Paris, Benoît Hamon expose sa «France de demain»

Par

Dans le gymnase Japy plein à craquer – 2 500 personnes selon les organisateurs –, le candidat à la primaire du PS a déroulé pendant près de deux heures son programme, s’adressant notamment aux jeunes actifs, ces « citoyens neufs ». Sans omettre d’égratigner les autres candidats à la primaire, ainsi qu’Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La responsable presse de Benoît Hamon fait le tour des journalistes et jubile. « On va avoir un peu de retard, il y a 200 mètres de queue dehors. On est victime de notre succès », explique-t-elle peu après 20 heures mercredi 14 décembre. Le candidat à la primaire du PS tient son grand meeting parisien au gymnase Japy, « un symbole pour la gauche », avait-il expliqué la semaine dernière. La salle est pleine, « 2 500 » selon les organisateurs (le gymnase contient 1 500 places et il était plein avec des gens debout). Beaucoup de jeunes trentenaires, la cible officieuse de la campagne de Hamon.