La Parisienne Libérée: «Racontez-nous tout !»

Cette semaine, la Parisienne Libérée chante les liaisons du président : bien sûr qu'on s'en fiche, mais quand même, quelle affiche...

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter


RACONTEZ-NOUS TOUT !

Paroles et musique : La Parisienne Libérée
Mono ou polygame
Qu'il fasse don de son organe
À une blonde, à une brune
Ou un peu à chacune
Ce que le président
Choisit de faire de son temps
À part sa présidence
N'a pas grande importance
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
On s'en fiche, on s'en fiche
Mais dis donc quelle affiche !
On s'en moque, on s'en moque
S'il y en a que ça choque !
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
On vote pour un apôtre

Voilà qu’on élit Don Juan !
Paraît qu’il y en a trois autres
Qu’étaient pas au courant
Tout ça c’est des ragots
Ce mec est un bigorneau
Je parie une république
Que c’était platonique
Si c'est sa petite joie
De filer à Vespa
S'il trouve ça rigolo
D'enfiler son Piaggo
S'il fait ses 35 heures
Puis s’enfuit à scooter
Si son truc c'est de flirter
Tout en restant casqué...
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
On s'en fiche, on s'en fiche
Mais dis donc quelle affiche !
On s'en moque, on s'en moque
S'il y en a que ça choque !
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
Il paraît que toutes les nuits
Il roule de lit en lit
Mais son désir insatiable
N’est assouvi qu’à table
Un tiers de Casanova
Un tiers de Léviathan
Un tiers de Gargantua
Voilà notre président !
Les messieurs sont d'accord
Chacun fait de son corps
Ce qui lui fait plaisir
Là-dessus rien à dire
Les femmes, plus circonspectes
Entre elles s'introspectent
Il a beau être président
Il est pas très ragoûtant !
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
On s'en fiche, on s'en fiche
Mais dis donc quelle affiche !
On s'en moque, on s'en moque
S'il y en a que ça choque !
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
En visite au Saint-Siège
Imagine le manège
Est-ce qu’avec le pontife
Ils vont causer soutifs ?
En visite officielle
Imagine le bordel

Est-ce qu’avec le Saint-Père
Ils vont causer guêpières ?
Il paraît que tout le monde savait
À part les policiers
Et jamais l'Intérieur
N'eut vent de ces rumeurs...
C'est pas le genre de la maison
D'envoyer des espions
Dans le quartier de l'Élysée
Qui n'est pas trop surveillé !
Le savoureux vaudeville
Du monarque viril
L'opérette au Château
D'un souverain quiproquo
Il faut bien qu'on le dise
C’est presque une bonne surprise
Il a donc des attributs ?!
Dire qu’on n’y croyait plus...
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
On s'en fiche, on s'en fiche
Mais dis donc quelle affiche !
On s'en moque, on s'en moque
S'il y en a que ça choque !
On s’en tape on s’en tape
Mais combien il s’en tape ?

On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !
On s'en fout, on s'en fout
Mais racontez-nous tout !

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

France — Enquête
À Saint-Étienne, le maire et le poison de la calomnie
Dans une enquête que Gaël Perdriau a tenté de faire censurer, Mediapart révèle que le maire de Saint-Étienne a lancé une rumeur criminelle, dont il reconnaît aujourd’hui qu’il s’agit d’une pure calomnie, contre le président de région Laurent Wauquiez. À l’hôtel de ville, des anciens collaborateurs décrivent un quotidien empoisonné par la rumeur, utilisée comme un instrument politique.
par Antton Rouget
France — Politique
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Entreprises
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Les États se réunissent jeudi 1er décembre à ce sujet. 
par Jade Lindgaard
Santé
Morts aux urgences, pédiatrie sous l’eau, grève des libéraux : la santé au stade critique
Covid, grippe, bronchiolite : l’hôpital public vacillant affronte trois épidémies. En pédiatrie, dix mille soignants interpellent le président de la République. Côté adultes, les urgentistes ont décidé de compter leurs morts sur les brancards. Et au même moment, les médecins libéraux lancent une grève et promettent 80 % de cabinets fermés.
par Caroline Coq-Chodorge