Projet de loi retraites: le détail des perdants et des rares gagnants

La philosophie du projet de loi retraites, prévu le 24 janvier en conseil des ministres, reste inchangée : un alignement général sur un même régime, quitte à multiplier les perdants. Les femmes sont visées à plus d’un titre. Décryptage point par point.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qui perd, qui gagne ? La loi réformant notre système des retraites sera examiné par une commission spéciale à l’Assemblée nationale à partir du 3 février, avant une arrivée dans l’hémicycle le 17 du même mois. Le mouvement social porté par des syndicats qui veulent son retrait ne désarme pas, avec une nouvelle journée de mobilisation annoncée le 24 janvier, lors de la présentation en conseil des ministres. Si des points ont bougé depuis les premières annonces, comme l’année de mise en œuvre ou l’exemption de plusieurs catégories professionnelles du régime « universel », l’exécutif tient bon sur le cadrage budgétaire, la pénibilité ou encore la transformation profonde du mode de calcul.