Le musée de l'Immigration visé par un «commando d’extrême droite»

Par deux fois, la semaine dernière, des militants d'extrême droite ont recouvert la façade du musée de graffitis et de tracts racistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président du conseil d’orientation du musée de l’Histoire de l’immigration, Benjamin Stora, a dénoncé, dimanche 15 mars, plusieurs actes de vandalisme commis la semaine dernière par un « commando d’extrême droite ».