Financement de campagnes: le RN condamné pour «recel d’abus de biens sociaux»

Par

Le RN a été condamné mardi 16 juin pour « recel d’abus de biens sociaux » dans l’affaire du financement de ses campagnes législatives de 2012. Il est cependant relaxé de la principale accusation, la surfacturation des kits de campagne de ses candidats, remboursés par l’État.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ex-Front national a-t-il escroqué l’État pour financer ses campagnes ? Cette question était au cœur de l’affaire du financement des campagnes législatives de 2012 du Front national, devenu en 2018 le Rassemblement national.