Abus de sous-traitance: La Poste est renvoyée en correctionnelle

Par et

La Poste sera jugée pour plusieurs infractions au Code du travail après le décès accidentel d’un livreur sous-traitant qui était employé dans des conditions illicites, selon nos informations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’abus de sous-traitance va conduire La Poste au tribunal correctionnel de Nanterre, selon des informations obtenues par Mediapart. La société vient d’être renvoyée des chefs de « prêt de main d’œuvre à but lucratif par personne morale hors du cadre légal du travail temporaire » et « fourniture illégale de main d’œuvre à but lucratif par personne morale (marchandage) », au bout de cinq années de procédure.