L'épisode ne pas va arranger les relations entre Michel Sapin et l'inspection du travail, détériorées par une vaste réforme en cours. Lundi 16 décembre, le ministre du travail a rédigé un courrier à l'attention des membres de la promotion 2012 des inspecteurs du travail. Dans ce courrier d'une page, déjà cité par l'Agence France-Presse, Michel Sapin se dit « sincèrement désolé ». En cause : un « mot d'humour » pas très fin du ministre le 3 décembre, au cours de la remise de leur carte professionnelle aux nouveaux inspecteurs du travail.