Municipales: au fil de la campagne

Avant le second tour des municipales, prévu le 28 juin, Mediapart vous propose de suivre la campagne grâce à nos partenaires indépendants Médiacités (à Toulouse, Lille, Nantes et Lyon), Marsactu (à Marseille), le Bondy Blog (en Seine-Saint-Denis), Guyaweb (en Guyane), Le D’Oc (à Montpellier) et Le Poulpe (en Normandie).

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

À l’occasion des élections municipales de mars et juin 2020, Mediapart s’appuie sur la compétence de terrains de ces partenaires et amis en région (lire ici), en republiant les articles les plus importants de nos partenaires, et en relayant la qualité quotidienne de leur travail via un « fil d’actu » spécial municipales, renvoyant vers leur couverture régulière de la campagne.

Pour les abonnés de Mediapart, Mediacités, Marsactu, Le D’Oc et le Poulpe offrent entre un et deux mois gratuit (découvrir ces offres ici, dans votre espace avantages). Profitez-en, car l’indépendance de la presse est aussi une affaire locale. Mediapart lance également une newsletter spéciale « élections » à un rythme hebdomadaire. Si vous souhaitez la recevoir, cliquez ici pour vous inscrire. 

© Mediapart. Code : Cody House / Libé Labo, licence MIT.

La rédaction de Mediapart



Aujourd’hui sur Mediapart

Art — Enquête
par Antoine Pecqueur
France — Enquête
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Les rendez-vous de Mediapart
par La rédaction de Mediapart
Voir la Une du Journal

Nos émissions

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne