Violences sexuelles dans l’Église

Procès Preynat: huit ans de prison requis contre «un pédophile en série»

Le parquet a requis une peine de huit ans de prison minimum à l’égard de Bernard Preynat, vendredi 17 janvier. Coupable de multiples agressions sexuelles sur mineurs, l'ancien prêtre n'a pas, au terme de son procès, convaincu entièrement ses victimes de la sincérité de son repentir.

Mathieu Périsse (We Report)

17 janvier 2020 à 20h09

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Lyon (Rhône), correspondance.– Au dernier jour du procès de Bernard Preynat, au tribunal correctionnel de Lyon, la procureure Dominique Sauves a requis, vendredi 17 janvier, une peine minimum de huit ans de prison ferme à l’égard de l’ancien prêtre de Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), appelant le tribunal à « une réponse forte, à la mesure du calvaire » vécu par les victimes, dix anciens scouts ayant subi des agressions sexuelles entre 1986 et 1991, qu’elle a décrites comme « enfoncées dans une torture mentale » depuis trente ans. Mis en délibéré, le jugement sera rendu le 16 mars.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal