Meyer Habib, l’ombre encombrante de la campagne Pécresse

Vendredi 11 février, Meyer Habib a reçu à l’Assemblée nationale un élu israélien d’extrême droite, homophobe revendiqué et anti-Arabes affirmé. Depuis quelques semaines, le député UDI participe à l’élaboration du programme diplomatique de Valérie Pécresse. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Côte à côte dans un salon de l’Assemblée nationale, les deux hommes sont tout sourire. À gauche, le député français Meyer Habib se félicite d’accueillir un « ami » qui lui est « cher ». À droite, un invité pas comme les autres : Bezalel Smotrich, député israélien, ancien ministre de Benjamin Netanyahu et dirigeant du Parti sioniste religieux. « Je suis venu encourager [Meyer] Habib, qui se bat comme un lion pour défendre les intérêts d’Israël au Parlement français », a-t-il déclaré selon des propos relayés par la presse israélienne.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal