Electricité : plainte contre l’effacement diffus

L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir porte plainte devant le Conseil d’État contre le dispositif « scandaleux » de l’effacement diffus, qui consiste à couper temporairement la consommation d’électricité de clients volontaires.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir porte plainte devant le Conseil d’État contre le dispositif d’effacement diffus introduit par la loi Brottes de 2013, et précisé par la loi de transition énergétique (que les députés vont examiner en deuxième lecture après l’échec de la commission mixte paritaire).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal