En pleine pandémie, le laboratoire Sanofi soigne sa communication

Par

En pleine crise sanitaire, le laboratoire français a annoncé, le 16 mars, des essais cliniques à partir de l'un de ses médicaments, susceptible de soulager les malades les plus graves du Covid-19. Il promeut aussi son action en faveur d'un vaccin. Des annonces au timing trop parfait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sanofi va-t-il nous sauver du Covid-19 ? Le géant pharmaceutique a en tout cas annoncé démarrer des essais cliniques pour tenter de guérir les patients les plus sévèrement touchés par le coronavirus, lundi 16 mars. En si peu de temps, le fleuron français n’a pas pu inventer un nouveau remède. Il s’agit de recycler un médicament qu’il produit déjà, le Kevzara, un immunosuppresseur indiqué dans la polyarthrite rhumatoïde, en espérant qu’il agisse sur le Covid-19. Une réduction inflammatoire pulmonaire chez les patients les plus gravement atteints est attendue, sur la base d’une étude chinoise.