Derrière les ordonnances, le dumping salarial

Par

PSA veut obtenir de ses salariés du site de Vesoul de travailler plus pour gagner moins. Une mise à nu de la réalité des ordonnances qui ne se marie guère avec le mantra gouvernemental selon lequel « le travail doit payer ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PSA donne à la France entière une leçon d’utilisation des ordonnances modifiant le droit du travail. Ces dernières, on s’en souvient, avaient pour vocation de créer des emplois en ôtant la fameuse « peur » qui s’emparerait des chefs d’entreprise lorsqu’il s’agit d’embaucher. Mais les lendemains qui chantent prennent un arrière-goût amer. Et le constructeur automobile montre la réalité de l’objectif visé par les ordonnances : il s’agit moins de créer des emplois en rassurant l’employeur que d’abaisser le coût du travail par une atteinte directe au salaire.