Exclusions d'élus : les promesses non tenues de l’UMP

Par

Jean-François Copé avait annoncé leurs exclusions, elles n'ont jamais eu lieu. Roland Chassain, le candidat des Bouches-du-Rhône qui s’était retiré au profit du FN aux législatives, reste membre de l'UMP. Quant à Christian Vanneste, qui avait qualifié de « légende » « la déportation des homosexuels en France », il a lui-même démissionné.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-François Copé avait demandé ou annoncé leurs exclusions, elles n’ont jamais eu lieu. Roland Chassain, le candidat aux législatives dans la 16e des Bouches-du-Rhône qui s’était retiré au profit du Front national, et Christian Vanneste, l’ancien député qui avait qualifié de « légende » « la déportation des homosexuels en France », n’ont jamais été évincés de l’UMP. Le premier est toujours membre du mouvement, le second a lui-même démissionné. Deux promesses non tenues par le patron de l’UMP.