Les associations féministes craignent une baisse de subventions

Par

Le candidat Macron l’avait déclaré : « L’égalité entre les hommes et les femmes sera une cause nationale. » Pourtant, plusieurs associations féministes s’inquiètent d’une baisse dans l’enveloppe allouée aux droits des femmes, qu’elles chiffrent à 25 %.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un indiscret du JDD du dimanche 16 juillet qui aura mis le feu aux poudres. Plusieurs associations féministes y confient leur crainte de voir sérieusement réduit le budget alloué aux droits des femmes par le gouvernement. Elles évoquent une baisse d’un quart des subventions destinées aux organisations accueillant les victimes d’agressions et de harcèlement. Voilà qui écornerait méchamment l’ambition de l’exécutif de faire de l’égalité entre les sexes une grande cause nationale.