Le licenciement d’Elisabeth Laborde ouvre une nouvelle crise aux «Inrocks»

Par

La directrice générale des Inrocks est convoquée à un entretien préalable. Son probable licenciement, dont le motif ne lui a pas été précisé, crée une vive émotion au sein du magazine, d’autant qu’elle avait joué un rôle majeur pour sanctionner les deux membres de la rédaction impliqués dans l’affaire de la « Ligue du LOL ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Directrice générale du magazine Les Inrockuptibles et secrétaire générale de la société Les Nouvelles Éditions indépendantes (LNEI), qui regroupe le pôle médias du banquier d’affaires Matthieu Pigasse (Les Inrocks, Nova, le festival Rock en Seine…) et qui est aussi son véhicule d’investissement dans le groupe Le Monde, Élisabeth Laborde est convoquée mardi prochain à un entretien préalable, en vue de son licenciement. C’est elle-même qui l’a annoncé ce mercredi 17 juillet en milieu de journée au comité de direction des Inrocks.