La dernière manigance de l’affaire Tapie

Par

Selon nos informations, un proche de Bernard Tapie tente de racheter à bas prix la créance de l’État envers Tapie dans l’affaire de l’arbitrage, ce qui lui permettrait de se substituer à Bercy dans l’une des procédures. L’offre est jugée « ridicule » par l’autorité chargée du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire Tapie était déjà riche en rebondissements. Le dernier en date, que Mediapart révèle aujourd’hui, montre que les manœuvres se poursuivent toujours en coulisses.