Bettencourt: le président du tribunal préfère juger lui-même

Par
Les avocats de Liliane Bettencourt contestent les perquisitions effectuées à leur cabinet? Le JLD de Bordeaux, normalement compétent, se fait retirer le dossier par son président.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La hiérarchie judiciaire prend toujours grand soin de garder l'affaire Bettencourt sous contrôle. Cela se vérifie encore au tribunal de Bordeaux, où sont regroupées les différentes instructions (pour abus de faiblesse, fraude fiscale et financement politique, qui ont été retirées au tribunal de Nanterre). Se méfierait-on des petits juges ? Le président du tribunal de grande instance, Christian Riss, vient en tout cas de décider de se saisir lui-même du contentieux lié aux perquisitions effectuées la semaine derrière par les juges d'instruction chez les avocats de Liliane Bettencourt, Georges Kiejman et Pascal Wilhelm.