«Hold-Up»: les QAnon et l’extrême droite en embuscade

Par

Le documentaire fait la part belle aux intervenants de la nébuleuse QAnon, qui estime que Trump va sauver l’humanité des sombres visées d’un gouvernement mondial secret. Il s'inspire aussi – à la limite du plagiat – du film conspirationniste américain Plandemic.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le spectaculaire succès du documentaire contesté sur le Covid-19, Hold-Up, est l’expression d’un rejet de la pensée unique imposée par l’ordre sanitaire. Cette fronde populaire annonce d’autres insurrections », s’est réjoui sur Twitter le très droitier journaliste du Figaro Ivan Rioufol.