Brice Hortefeux et les présumés coupables

Par

Cette double condamnation est sans précédent pour un ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une fois de plus, le ministre de l'intérieur est condamné par la justice française. Cette fois-ci, Brice Hortefeux a été sanctionné pour «atteinte à la présomption d'innocence» d'un magistrat, le 17 décembre, en marge de l'affaire Bettencourt. En juin 2010, M. Hortefeux avait déjà été condamné pour injure raciste après ses propos sur «les Auvergnats». Dans les deux cas, le ministre a fait appel. Mais cette double condamnation frappant un ministre de l'intérieur en exercice est sans précédent dans l'histoire de la République.