Retraites: Blanquer ne convainc ni les syndicats, ni les enseignants

Par

Depuis plusieurs jours, Jean-Michel Blanquer déploie des trésors de communication pour convaincre les organisations syndicales et les enseignants fortement mobilisés du bien-fondé de la future réforme des retraites. Sans succès, alors que se profile la troisième journée de mobilisation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Michel Blanquer demande un acte de foi immense aux 870 000 enseignants du pays. Le ministre de l’éducation nationale leur réclame de lui faire confiance en acceptant une réforme des retraites qui les désavantage mais dont il promet de compenser les effets.