Le cache-cash fiscal du président du FC Nantes

Par et Thibault Dumas (Mediacités Nantes), avec Le Soir et De Standaard

Poursuivi pour « fraude fiscale aggravée », Waldemar Kita est accusé selon nos informations d’avoir éludé 14,8 millions d’euros d’impôt sur la fortune grâce à une résidence fiscale en Belgique dont la justice estime qu’elle est fictive. Il a aussi touché 70 millions au Luxembourg depuis 2010. Le club nantais est par ailleurs visé par un contrôle fiscal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Enquêtes judiciaires, contrôle fiscal, échecs sportifs, entraîneur viré, manifestations de supporters en colère : Waldemar Kita, président du FC Nantes, est cerné de toutes parts. À tel point que le riche l’homme d’affaires de 66 ans, propriétaire du club de football depuis 2007, a publiquement dit envisager un possible départ. « Moi, je suis prêt à ouvrir le capital, prêt à partir », a-t-il déclaré dimanche à Presse Océan.