Le «soldat» de Serge Dassault est condamné à 15 ans de prison

Par

Younès Bounouara, principal agent d’influence de Serge Dassault à Corbeil-Essonnes, a été condamné mercredi à quinze ans de réclusion pour tentative d’assassinat, soit trois années de plus que les réquisitions, au terme d'une défense très agressive. Le verdict est embarrassant pour le milliardaire et ancien maire de Corbeil. D'autant que la saga judiciaire du système Dassault est loin d'être terminée : deux autres affaires sont à venir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme d’habitude depuis le début de l’audience, la moitié de la salle où se rassemblent les proches de l’accusé est pleine à craquer, tandis que les soutiens de sa victime se comptent sur les doigts de la main. Dans le box, Younès Bounouara, qui se qualifiait de « soldat » de l’ancien maire Serge Dassault à Corbeil-Essonnes, se lève. « Vous êtes déclaré coupable de tentative d’assassinat », énonce le président de la cour d’assises d’Évry. Verdict : quinze ans de prison ferme, trois ans de plus que les réquisitions de l’avocat général. C’est un coup de théâtre.