Villepin à la juge: «Je n'ai jamais été informé ni saisi de cette affaire»

Par
Interrogé le 7 février comme témoin en tant qu'ancien ministre de l'intérieur, Dominique de Villepin a affirmé à la juge Michon qu'il n'avait été «ni informé, ni saisi» de l'affaire du bombardement de Bouaké en novembre 2004.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.