Des maires veulent obliger Total à moins polluer

Depuis plusieurs mois, des ONG et 14 collectivités ont entamé un bras de fer avec le géant pétrolier. En cause, l’insuffisance de ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre et sa volonté de développer ses activités en contradiction frontale avec l’objectif de limiter la hausse des températures à 2 °C. Après une concertation infructueuse, une mise en demeure va être envoyée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Et maintenant il faut des armes – juridiques. À l’issue d’un entretien de plus d’une heure avec le PDG de Total, Patrick Pouyanné, plusieurs maires sont sortis déçus et plus déterminés que jamais à porter le fer contre le géant du fossile. Dès ce mercredi 19 juin, une mise en demeure va partir, demandant à Total de faire beaucoup plus qu’il ne fait aujourd’hui pour lutter contre le changement climatique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Transparence et probité — Enquête

par Fabrice Arfi, Yann Philippin, Begoña Perez Ramirez (InfoLibre) et Stefano Vergine (Il Fatto Quotidiano)
Voir la Une du Journal