Des maires veulent obliger Total à moins polluer

Par

Depuis plusieurs mois, des ONG et 14 collectivités ont entamé un bras de fer avec le géant pétrolier. En cause, l’insuffisance de ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre et sa volonté de développer ses activités en contradiction frontale avec l’objectif de limiter la hausse des températures à 2 °C. Après une concertation infructueuse, une mise en demeure va être envoyée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et maintenant il faut des armes – juridiques. À l’issue d’un entretien de plus d’une heure avec le PDG de Total, Patrick Pouyanné, plusieurs maires sont sortis déçus et plus déterminés que jamais à porter le fer contre le géant du fossile. Dès ce mercredi 19 juin, une mise en demeure va partir, demandant à Total de faire beaucoup plus qu’il ne fait aujourd’hui pour lutter contre le changement climatique.