Marche nationale des sans-papiers: «La visibilité gagnée grâce à ce mouvement est déjà une petite victoire»

Par

Les sans-papiers et leurs soutiens ont achevé leur parcours à Paris hier, samedi 17 octobre, après vingt-sept jours de marche à travers la France pour réclamer davantage de droits. Epuisés mais déterminés, ils caressent l’espoir qu’Emmanuel Macron entende leurs revendications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

11 h 30, boulevard de Charonne. À l’heure où les riverains font leur marché, ce samedi 17 octobre, des centaines de manifestants défilent déjà, encadrés par les fourgons de police et de CRS. « So so soooo, solidarité, avec les sans-papiers ! », clament-ils en chœur, distribuant des tracts à qui veut bien les prendre.