Syrie, Irak, Libye: aux racines de l'Etat islamique

Par

Héritière directe du désastre américain en Irak, l'organisation de l'État islamique ne cesse de gagner en puissance. Quatre chercheurs, Jean-Pierre Filiu, Myriam Benraad, Patrick Haimzadeh et Claire Talon, débattent du chaos régional au Proche-Orient et de la politique étrangère française.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

En moins de trois années, l'organisation de l'État islamique a acquis une puissance déterminante, profitant du chaos proche-oriental et de la guerre en Syrie, étendant son influence jusqu'au Sahel où il a su tirer profit de la crise libyenne ininterrompue depuis la guerre de 2011. Pour comprendre les ressorts de la puissance de cette organisation, nos invités :

Jean-Pierre Filiu, historien et spécialiste de l'Islam contemporain. Il publie Les Arabes, leur destin et le nôtre. Voir ici notre précédent débat.
Myriam Benraad, chercheuse associée à l’institut d’études politiques de Paris et spécialiste de l’Irak, dont le dernier livre s’intitule Irak, la revanche de l’histoire – De l’occupation étrangère à l’État islamique. Voir ici notre précédent débat.
Patrick Haimzadeh, ancien diplomate français à Tripoli (2001-2004), auteur de l’ouvrage Au cœur de la Libye de Kadhafi.
Claire Talon, spécialiste du monde arabe, longtemps basée au Caire, est aujourd'hui responsable du bureau Maghreb/Moyen-Orient de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH). Elle a publié Al Jazeera, liberté d’expression et pétromonarchie.

Syrie, Irak, Libye, aux racines de l'État islamique © Mediapart

L'émission est également disponible en podcast à télécharger ici.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale