Dossier Comprendre ce qu'est l'Etat islamique

Mis en difficulté en Syrie et en Irak, l'État islamique se fait plus présent en Europe, de Londres à Manchester, de Berlin aux Champs-Élysées, mais aussi à Istanbul, en Inde, en Afghanistan et au Pakistan. Tous nos articles : reportages, enquêtes et analyses.

L’Etat islamique en 2018, vu par les services secrets

Photo d'un djihadiste dans un tunnel de Mossoul
Depuis plusieurs mois, l’organisation terroriste anticipait la perte de son califat. Les services de renseignement français craignent désormais la relocalisation des troupes sur d’autres théâtres de djihad et l’envoi de clandestins en Europe par le biais d’un mystérieux « Comité d’émigration et de logistique », basé en Turquie, au Liban et en Jordanie.

Anatomie de la menace terroriste en France

Terrorisme — Enquête

La France a surtout été frappée en 2017 par un terrorisme endogène, visant les forces de sécurité 9 fois sur 11, dans des attaques au mode opératoire sommaire. Depuis trois ans, sur les 20 auteurs d’attentats recensés, seulement trois étaient en situation irrégulière.

Financement du terrorisme: les 15 millions de dollars suspects de Lafarge

Terrorisme — Enquête

Un site parisien de Lafarge, à Paris, en mai 2017. © Reuters
Les juges d’instruction parisiens chargés de l’enquête pour « financement du terrorisme » visant la multinationale Lafarge ont identifié plus de 15 millions de dollars suspects dont une partie importante a financé, entre 2011 et 2015, des organisations terroristes en Syrie (y compris l’État islamique) dans le seul but de maintenir l’activité d’une usine sur place. Révélations.

Après les défaites de l’Etat islamique (2): Israël se prépare au pire dans le Sinaï

Proche-Orient — Analyse

Alors que les experts s’accordent à penser qu’une nouvelle vague de terreur va frapper l’Égypte dans les prochains mois, l’armée israélienne se dit prête à intervenir dans le Sinaï si nécessaire.

Après les défaites de l’Etat islamique (1): la menace d'un djihadisme diffus

Moyen-Orient — Enquête

Alors que Daech est poussé dans ses derniers retranchements en Irak et en Syrie, les combattants islamistes ont commencé à fuir dans d’autres pays, à organiser la guérilla ou à rentrer chez eux. Mais leur menace risque de continuer à se faire sentir pendant longtemps.

Les batailles de l’après-Raqqa  

Moyen-Orient — Analyse

Avec la perte de ses deux capitales autoproclamées, Raqqa en Syrie et Mossoul en Irak, c’est tout le califat qui s’effondre. Mais les conditions qui l’ont fait apparaître n’ayant pas changé, le djihadisme ne disparaît pas pour autant. L’État islamique peut aussi compter sur les divisions de ses ennemis. 

«Le vrai générateur de l’Etat islamique, c’est le Jugement dernier»

International — Entretien

Entretien avec Ori Goldberg, chercheur israélien à l’Institut international du contre-terrorisme d’Herzliya, qui développe une approche religieuse des ressorts du djihadisme, un prisme qui l'amène à distinguer Daech de la « rationalité » d’Al-Qaïda.

Les espions de la terreur

International — Série

L’État islamique a, lui aussi, ses services secrets. Une enquête au long cours de Mediapart révèle les méthodes de contre-espionnage utilisées par les djihadistes. Elles n’ont rien à envier aux pratiques de la Guerre Froide et expliquent comment les attentats qui ensanglantent l’Europe ont été rendus possibles.

Tous les articles

Syrie, Irak: l'Etat islamique dans ses derniers retranchements

Moyen-Orient

À Tal Afar, Raqqa et bientôt Deir ez-Zor, Daech mène ses dernières batailles. Pour autant, même quand l'organisation islamiste aura perdu tous les territoires qu'elle contrôlait il y a encore deux ans, l'Irak et la Syrie demeureront profondément déstabilisés.

Après les Philippines, l’Etat islamique vise l’Indonésie et le Bangladesh

Asie

Responsables d’attentats meurtriers dans les années 2000, les djihadistes indonésiens, décimés par une répression brutale, sont en pleine réorganisation. Sous l’influence des combattants rentrés du Proche-Orient et de Daech, de multiples groupes armés veulent désormais étendre le califat jusqu’en Birmanie.

L’Etat islamique prend pied aux Philippines

Asie

Assiégé à Mossoul et à Raqqa, le califat d’Abou Bakr al-Baghdadi se tourne vers l’Asie du Sud-Est pour conquérir de nouvelles provinces. C’est en tout cas l’objectif proclamé par des groupes djihadistes issus d'anciennes rébellions et qui se battent désormais sous le drapeau de Daech au sud des Philippines.

Comment l’Etat islamique combat en Irak et en Syrie

Terrorisme — Enquête

Les forces irakiennes ont lancé, le 18 juin, l’assaut sur la vieille ville de Mossoul encore tenue par l'État islamique. Perdant du terrain face à la coalition internationale, l’organisation adopte « un mode de combat insurrectionnel » qui se rapproche des stratégies employées à ses débuts, comme le détaille un rapport des services secrets français révélé par Mediapart. Avec quelques innovations. La guérilla menée par les djihadistes se décline avec les technologies modernes, ordinateurs et mobiles.

L’attentat de Manchester, un tournant dans la stratégie de l'Etat islamique

International — Analyse

L'attentat de Manchester, après celui de Londres, est sans doute le signe que l’EI a compris que la base territoriale dont il disposait, à cheval sur l’Irak et la Syrie, était amenée à disparaître. Dès lors, il ne lui reste plus que les attentats.

Un cerveau des attentats européens tué en Syrie

International — Enquête

Samir Nouad a été éliminé le 22 avril lors d’une frappe en Syrie. Comme l’avait révélé Mediapart, ce djihadiste était suspecté d’être l’un des principaux cerveaux de la vague d’attentats qui a touché l’Europe.

A la frontière pakistano-afghane, les multiples habits de l’insurrection islamique

International — Analyse

Visé jeudi 13 avril par une bombe américaine de destruction massive, le district afghan d’Achin est aujourd’hui aux mains de l’État islamique, qui a succédé aux talibans historiques et qui est devenu leur ennemi numéro un.

L’Etat islamique à l’heure du «troisième djihad»

Terrorisme — Analyse

L’attentat de Londres s’inspire des écrits de plusieurs théoriciens du djihad qui prônent le recours à d’autres formes de terrorisme : décentralisé et s’appuyant sur des individus radicalisés et armés avec les moyens du bord.