Comprendre ce qu'est l'Etat islamique

Mis en difficulté en Syrie et en Irak, l'État islamique se fait plus présent en Europe, de Londres à Manchester, de Berlin aux Champs-Élysées, mais aussi à Istanbul, en Inde, en Afghanistan et au Pakistan. Tous nos articles : reportages, enquêtes et analyses.

«Le vrai générateur de l’Etat islamique, c’est le Jugement dernier»

Par

Entretien avec Ori Goldberg, chercheur israélien à l’Institut international du contre-terrorisme d’Herzliya, qui développe une approche religieuse des ressorts du djihadisme, un prisme qui l'amène à distinguer Daech de la « rationalité » d’Al-Qaïda.

Les espions de la terreur

Par

L’État islamique a, lui aussi, ses services secrets. Une enquête au long cours de Mediapart révèle les méthodes de contre-espionnage utilisées par les djihadistes. Elles n’ont rien à envier aux pratiques de la Guerre Froide et expliquent comment les attentats qui ensanglantent l’Europe ont été rendus possibles.

Syrie, Irak: l'Etat islamique dans ses derniers retranchements

Par

À Tal Afar, Raqqa et bientôt Deir ez-Zor, Daech mène ses dernières batailles. Pour autant, même quand l'organisation islamiste aura perdu tous les territoires qu'elle contrôlait il y a encore deux ans, l'Irak et la Syrie demeureront profondément déstabilisés.

Après les Philippines, l’Etat islamique vise l’Indonésie et le Bangladesh

Par

Responsables d’attentats meurtriers dans les années 2000, les djihadistes indonésiens, décimés par une répression brutale, sont en pleine réorganisation. Sous l’influence des combattants rentrés du Proche-Orient et de Daech, de multiples groupes armés veulent désormais étendre le califat jusqu’en Birmanie.

L’Etat islamique prend pied aux Philippines

Par

Assiégé à Mossoul et à Raqqa, le califat d’Abou Bakr al-Baghdadi se tourne vers l’Asie du Sud-Est pour conquérir de nouvelles provinces. C’est en tout cas l’objectif proclamé par des groupes djihadistes issus d'anciennes rébellions et qui se battent désormais sous le drapeau de Daech au sud des Philippines.

Comment l’Etat islamique combat en Irak et en Syrie

Par
Images prises depuis la visée d'un sniper de l'État islamique © DR Images prises depuis la visée d'un sniper de l'État islamique © DR

Les forces irakiennes ont lancé, le 18 juin, l’assaut sur la vieille ville de Mossoul encore tenue par l'État islamique. Perdant du terrain face à la coalition internationale, l’organisation adopte « un mode de combat insurrectionnel » qui se rapproche des stratégies employées à ses débuts, comme le détaille un rapport des services secrets français révélé par Mediapart. Avec quelques innovations. La guérilla menée par les djihadistes se décline avec les technologies modernes, ordinateurs et mobiles.

L’attentat de Manchester, un tournant dans la stratégie de l'Etat islamique

Par

L'attentat de Manchester, après celui de Londres, est sans doute le signe que l’EI a compris que la base territoriale dont il disposait, à cheval sur l’Irak et la Syrie, était amenée à disparaître. Dès lors, il ne lui reste plus que les attentats.

Un cerveau des attentats européens tué en Syrie

Par

Samir Nouad a été éliminé le 22 avril lors d’une frappe en Syrie. Comme l’avait révélé Mediapart, ce djihadiste était suspecté d’être l’un des principaux cerveaux de la vague d’attentats qui a touché l’Europe.

A la frontière pakistano-afghane, les multiples habits de l’insurrection islamique

Par

Visé jeudi 13 avril par une bombe américaine de destruction massive, le district afghan d’Achin est aujourd’hui aux mains de l’État islamique, qui a succédé aux talibans historiques et qui est devenu leur ennemi numéro un.

L’Etat islamique à l’heure du «troisième djihad»

Par

L’attentat de Londres s’inspire des écrits de plusieurs théoriciens du djihad qui prônent le recours à d’autres formes de terrorisme : décentralisé et s’appuyant sur des individus radicalisés et armés avec les moyens du bord.

Un candidat du FN a supervisé la collaboration de Lafarge avec Daech en Syrie

Par , et Julien Antoine

L’un des dirigeants du groupe Lafarge qui a supervisé le marchandage financier avec l’État islamique, permettant au géant du ciment de poursuivre son activité en Syrie en 2013 et 2014, est un fervent soutien de Marine Le Pen, dont il a défendu les couleurs lors des dernières municipales à Paris.

La menace de l’Etat islamique en Inde est-elle sérieuse?

Par

Les circonstances suspectes d’un attentat présumé à bord d’un train près de Bhopal, début mars, relancent le débat sur les velléités d’implantation de l’EI dans le sous-continent. Certains experts crient à la manipulation électoraliste des nationalistes hindous.

L'Etat islamique revendique l'attentat d'Istanbul

Par
L'organisation Etat islamique a revendiqué lundi la fusillade commise par un tireur isolé qui a fait 39 morts dans une discothèque d'Istanbul lors du réveillon du nouvel an.

Face à Daech, la Turquie «entre dans le dur»

Par

En revendiquant l’attaque meurtrière menée durant la nuit du réveillon, Daech confirme que les opérations militaires turques dans le nord de la Syrie touchent désormais ses intérêts vitaux et que, à moins d’un retrait des troupes d’Ankara, il poursuivra en sol turc une guerre asymétrique aux conséquences potentiellement dévastatrices pour la Turquie.

Boubakeur el-Hakim, vie et mort d'un émir français

Par
Boubakeur el-Hakim, jeune © DR Boubakeur el-Hakim, jeune © DR

Tué par un drone américain, Boubakeur el-Hakim était considéré comme le djihadiste français le plus influent de l’État islamique. Rien que sur les deux derniers mois, il est suspecté d’avoir commandité des attentats visant l’Europe et le Maghreb, dont celui que préparait le commando arrêté à Strasbourg et Marseille.

Le Pakistan doit faire face à la menace grandissante de l’Etat islamique

Par
Les autorités pakistanaises se refusaient jusqu’alors à l’admettre. Pourtant l’État islamique monte en puissance, pas seulement dans les districts tribaux mais dans plusieurs grandes villes du pays. L’attentat du 16 février contre un sanctuaire soufi, qui a fait 90 morts, illustre la nouvelle menace que constitue ce mouvement issu pour partie de certaines factions des talibans.

L’Allemagne, nouvelle cible des djihadistes

Par

Depuis début 2016, l’Allemagne a été visée par une dizaine d’attentats et projets d’attentats fomentés par des djihadistes. Une cible « d'opportunité » pour les terroristes, au premier rang desquels on retrouve le Français récemment tué à Raqqa, Boubakeur el-Hakim.

Rentrer du djihad

Par
Vidéo accessible dans l'article. © Mediapart Vidéo accessible dans l'article. © Mediapart
Alors que les combats font rage à Mossoul et dans le nord de la Syrie, quelle est la réalité de la menace terroriste que fait peser l’État islamique sur la France ? Dans un livre nourri de témoignages stupéfiants, le journaliste David Thomson aborde la question des Français rentrés en France après avoir rejoint l’EI. Entretien dans un nouvel épisode de notre émission vidéo, Moyen-Orient Express.

Hyper Cacher: la veuve d’Amedy Coulibaly confirme dans des écoutes être en Syrie

Par
Selfie d'Amedy Coulibaly et de sa femme Hayat Boumeddiene © DR Selfie d'Amedy Coulibaly et de sa femme Hayat Boumeddiene © DR

La veuve d’Amedy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Cacher, a téléphoné à plusieurs de ses proches entre mai et septembre 2015. Dans des écoutes que Mediapart révèle, Hayat Boumeddiene confirme être en Syrie et y être très heureuse. À en croire un membre de sa famille, elle ne manifeste aucun regret « pour le reste ».

La difficile traque des commanditaires du 13-Novembre

Par
Canal Saint-Martin (Paris), hommage aux victimes du 13-Novembre, un an après. © Reuters. Canal Saint-Martin (Paris), hommage aux victimes du 13-Novembre, un an après. © Reuters.

Un doute plane encore sur la véritable identité des commanditaires des attentats de Paris. En revanche, le surnom d’« Abou Ahmed », utilisé par celui qui coordonnait depuis la Syrie les commandos du 13-Novembre, apparaît dans divers dossiers depuis deux ans, établissant un lien entre les principaux djihadistes français.

Comment l'Etat islamique a administré la ville syrienne de Manbij

Par et Matthieu Delmas

Au mois d'août 2016, les combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes, appuyés par les États-Unis, reprennent à l'État islamique la ville syrienne de Manbij. Mediapart a pu avoir accès à une centaine de documents issus de l'administration de l'EI qui dévoilent les détails de la vie quotidienne sous le joug de Daech.

Saint-Etienne-du-Rouvray: ces petits riens qui font un attentat

Par et

Mediapart reconstitue le fil qui conduit à l’assassinat du père Hamel. Où l'on s’aperçoit que les terroristes avaient semé de nombreux indices qui n’ont pas pu être décryptés à temps par les services de renseignement. Troisième et dernier volet de notre enquête sur l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray.

Après Mossoul, la crainte d’une recrudescence des attentats en Occident

Par

Hollande a appelé mardi à « anticiper les conséquences de la chute de Mossoul », mettant en garde contre « le retour des djihadistes étrangers ». La chute de Mossoul puis du califat entraînera tôt ou tard l’avènement de la stratégie d’internationalisation de la terreur de l’État islamique, tenté de se concentrer contre l’Occident.

Joby Warrick: «Même en déclin, Daech peut contre-attaquer»

Par

Alors que la bataille de Mossoul est lancée, Joby Warrick, prix Pulitzer 2016, revient aux sources de l’État islamique, en montrant que l’organisation a déjà connu des hauts et des bas et que la défaite militaire ne sera pas nécessairement synonyme de la disparition de ce type de djihadisme. Entretien.

«Daech, le cinéma et la mort»: la ruse de Comolli

Par
Une image de «Flames of War», documentaire de propagande de 55 minutes diffusé par Daech. Les photos reproduites dans cet article ne sont pas issues du livre de Jean-Louis Comolli. Une image de «Flames of War», documentaire de propagande de 55 minutes diffusé par Daech. Les photos reproduites dans cet article ne sont pas issues du livre de Jean-Louis Comolli.

Le cinéaste, critique et théoricien Jean-Louis Comolli a vu les vidéos de propagande produites et diffusées par l’État islamique. Un essai en est ressorti.

«Une énorme armada encercle aujourd’hui Mossoul»

Par
Sharqat, jeudi 22 septembre 2016. Les forces irakiennes appuyées par la coalition internationale ont repris la ville à l'Etat islamique. © Reuters Sharqat, jeudi 22 septembre 2016. Les forces irakiennes appuyées par la coalition internationale ont repris la ville à l'Etat islamique. © Reuters

Obama l’a dit : l’offensive contre la deuxième ville d’Irak, prise il y a deux ans par l’État islamique, est imminente. Alors que les forces de la coalition convergent pour achever l’encerclement de la ville, où en est la lutte contre l’État islamique ? L’EI combattra-t-il seulement, ou choisira-t-il de préserver son capital militaire ? Entretien avec la chercheuse Loulouwa Al-Rachid.

«La politique de la France en Libye pose beaucoup de problèmes»

Par

Que peut-on attendre des négociations inter-libyennes ? Quelles seront les répercussions de l’offensive menée contre l’État islamique ? Comment comprendre l’implication contradictoire de la France ? Entretien avec la chercheuse Virginie Collombier.

Mehdi Nemmouche, le djihadiste qui parlait trop

Par
capture-d-e-cran-2016-09-07-a-09-00-15

Mediapart retrace le parcours de Mehdi Nemmouche, le premier djihadiste issu des rangs de Daech à avoir commis un attentat en Europe. Des rapports pénitentiaires illustrent les failles des services de renseignement. Et posent la question : le terroriste était-il suivi avant la tuerie du Musée juif de Bruxelles dont il est accusé ?

Qui était vraiment le porte-parole de l’État islamique tué en Syrie?

Par
Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l'État islamique © DR Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l'État islamique © DR

L’organisation terroriste a annoncé la mort de son porte-parole, Abou Mohammed al-Adnani, tué lors d’un raid aérien. Menaçant régulièrement la France, al-Adnani était parfois présenté comme « le ministre des attentats » de l’État islamique.

L’EI revendique le carnage de Kaboul

Par
L'attentat commis à Kaboul a fait au moins 80 morts. © Reuters L'attentat commis à Kaboul a fait au moins 80 morts. © Reuters

Un attentat suicide, revendiqué par l’État islamique, a fait au moins 80 morts dans la capitale afghane. Il visait une manifestation de la minorité chiite hazara.

Olivier Roy: «Daech fait feu de tout bois»

Par

Après la revendication par l’État islamique de l’attentat de Nice puis de celui d’Ansbach, assiste-t-on à une nouvelle métamorphose du djihadisme ? Entretien avec Olivier Roy, spécialiste de l'islam et du phénomène djihadiste.

François Burgat: «Une dynamique de globalisation du ressentiment»

Par

Après l’enchaînement d’attentats à Nice, Ansbach ou Saint-Étienne-du-Rouvray, comment faire face à un terrorisme de proximité inscrit dans une dynamique globalisée éminemment politique ? Éléments de réponse avec un spécialiste de l’islam politique et de l’islamisme.

Les incertitudes de l’offensive contre Daech

Par
Des combattants de l'armée irakienne observent l'offensive sur Falloudja, le 10 juin 2016. © Alaa Al-Marjani/Reuters Des combattants de l'armée irakienne observent l'offensive sur Falloudja, le 10 juin 2016. © Alaa Al-Marjani/Reuters
En Syrie, en Irak et en Libye, des offensives militaires contre « l’État islamique » viennent de commencer. Avec des fortunes et dans des conditions diverses. La bataille, presque partout, s’annonce longue et la victoire probable, mais lointaine. Quant à l’après-guerre éventuel, il présente peu de garanties de sérénité et de stabilité.

Mohamed Tozy: «Les Etats sont perdants face à la globalisation de l’islam radical»

Par
Mohamed Tozy © DR Mohamed Tozy © DR

Spécialiste des mouvements islamistes, Mohamed Tozy décrypte les contradictions auxquelles font face le Maroc et les pays de la région dans leur lutte contre l’islam radical et la nouvelle vague djihadiste emmenée par l’État islamique.

La tentation djihadiste des salafistes marocains

Par

Le conflit en Syrie a séduit un nombre important de Marocains, qui forment son troisième contingent arabe, avec plus de 1 500 personnes qui se sont rendues en Irak et en Syrie. Leurs départs, auparavant tolérés par les autorités, sont désormais surveillés, de même que les retours, par crainte d'un attentat sur le territoire du royaume.

Le tueur de policiers voulait frapper la France depuis 2011

Par
Larossi Abballa Larossi Abballa

Larossi Abballa a tué lundi soir un couple de policiers de Magnanville, suscitant une vive émotion chez les forces de l’ordre et dans le pays. Dès 2011, le terroriste manifestait son envie de commettre des exactions en France. Récemment, Mediapart a publié une série d’articles sur les services de renseignement dans laquelle plusieurs officiers témoignaient de leur énervement à l’encontre du système en place.

Scott Atran: «La mort prochaine de Daech est une illusion»

Par

L’anthropologue Scott Atran, qui a mené avec ses équipes plusieurs études auprès des djihadistes, cerne les raisons ayant permis l’essor de l’État islamique, les pistes pour le combattre et les illusions sur sa prochaine disparition. Entretien.

2016, année de la chute de l'Etat islamique?

Par

Après plusieurs défaites en Irak et en Syrie, Raqqa, la « capitale » de l'EI, peut-elle tomber à moyen terme ? Pour ce premier épisode de «Moyen-Orient express», deux spécialistes de la mouvance djihadiste: Romain Caillet et David Thomson.

Ces terroristes qui menacent la France 2/3 : La chaîne de commandement qui conduit aux attentats

Par
Abou Mohamed Al-Adnani, le porte-parole de l'État islamique © DR Abou Mohamed Al-Adnani, le porte-parole de l'État islamique © DR

Mediapart retrace la chaîne de commandement chargée, pour le compte de l’État islamique, de préparer de nouveaux attentats en France, en Belgique et au Maghreb. Dans cet organigramme de la terreur figurent des vétérans du djihad, bien connus des services.

Wassim Nasr: pour l’Etat islamique, «le terrorisme est un outil au service d’un but politique»

Par

Spécialiste de la mouvance djihadiste, Wassim Nasr rappelle que les membres de l’État islamique sont avant tout mus par un but politico-religieux : instaurer le califat.

Rashid Khalidi: «Les frontières du Moyen-Orient sont brûlantes»

Par

Au-delà des « frontières artificielles » du Moyen Orient, voulues par les puissances impériales, Daech pourrait-il réussir là où le panarabisme a échoué ? Entretien avec Rashid Khalidi, successeur d’Edward Saïd.

Libye: une intervention militaire internationale est en marche

Par

Les Occidentaux passent à l’offensive contre l’État islamique en Libye pour enrayer sa montée en puissance. Faute de gouvernement d’union nationale libyen reconnu, la France et plusieurs pays agissent clandestinement. Des commandos britanniques, américains et français sont déjà à l’œuvre sur le terrain.

En Irak, l'Etat islamique est-il sur la défensive?

Par

La prise, fin décembre, par l’armée irakienne de la ville de Ramadi contrôlée par les djihadistes depuis sept mois est un succès militaire incontestable pour le régime de Bagdad. Mais pas encore un tournant de la guerre contre Daech qui a riposté en exportant le djihad hors des frontières du califat.

Comment la propagande de l'Etat islamique se joue de l'Occident

Par

Tirant les leçons des erreurs d'Al-Qaïda et profitant des compétences de ses nouvelles recrues occidentales, l'EI a mis en place une entreprise de communication reposant sur plusieurs départements parfaitement structurés et agissant de manière coordonnée. Surfant sur nos peurs et recyclant notre culture, ils parviennent à créer un monde virtuel manichéen où le djihadiste devient une sorte de super-héros défendant le Bien contre le Mal.

Face à l'Etat islamique, Barack Obama cherche toujours la réponse

Par

La stratégie américaine de lutte contre l'État islamique, entre frappes aériennes, opérations secrètes et efforts diplomatiques, ne porte pas ses fruits. Après la tuerie de San Bernardino, elle fait l’objet de critiques constantes, mais personne ne semble en mesure de proposer une alternative viable.

Au procès Benghalem, la peur gagne le droit

Par

C'était en 2013. Ils étaient jeunes, gonflés à bloc, et voulaient, disent-ils, combattre l'armée de Bachar al-Assad. Ils ne sont restés que quelques jours ou semaines en Syrie, généralement sans combattre. Lundi, le procureur de la République a cependant demandé qu'ils soient emprisonnés entre 6 et 8 ans. Pas pour ce qu'ils ont fait. Mais pour ce qu'ils pourraient faire. 

Le double jeu de l’Arabie saoudite face à Daech

Par

Officiellement, la monarchie saoudienne appartient à la coalition réunie autour des États-Unis pour combattre Daech en Syrie et en Irak. En fait, Riyad est beaucoup plus actif dans la promotion du wahhabisme et, surtout, prend l’offensive pour imposer sa suprématie régionale face à l’Iran.

Terrorisme: le trouble jeu d'Erdogan avec l'Etat islamique

Par

Les accusations de Poutine contre le régime du président turc Erdogan ont déjà été formulées depuis longtemps : obsédé par sa crainte de voir s'installer une région kurde autonome à sa frontière, Recep Tayyip Erdogan combat davantage le PKK et l'indépendantisme kurde que l'État islamique.

Comment le pétrole finance Daech

Par

En prenant le contrôle de 60 % des ressources pétrolières syriennes, Daech a mis la main sur une ressource stratégique pour financer sa guerre et contrôler des territoires. L’effondrement des prix et les attaques militaires répétées pour désorganiser la production et la contrebande commencent, cependant, à mettre à mal cette puissance financière.

La Libye, territoire de repli pour Daech?

Par

Bloqué dans son expansion en Irak et en Syrie, l'État islamique serait tenté de se réfugier en Libye, où il contrôle déjà la ville de Syrte et quelques autres zones. Une perspective qui inquiète beaucoup d'observateurs.

L’Arabie saoudite, un «Daech qui a réussi»?

entretien-visuel-lacroix entretien-visuel-lacroix

Les attentats commis par Daech ont relancé le débat sur le rôle de l’Arabie saoudite dans l’essor idéologique, politique et financier des djihadistes, et sur les contradictions entre la guerre contre Daech et le soutien à l’Arabie saoudite. Entretien avec Stéphane Lacroix, professeur en science politique et spécialiste du monde arabe.

Syrie, Irak, Libye: aux racines de l'Etat islamique

Héritière directe du désastre américain en Irak, l'organisation de l'État islamique ne cesse de gagner en puissance. Quatre chercheurs, Jean-Pierre Filiu, Myriam Benraad, Patrick Haimzadeh et Claire Talon, débattent du chaos régional au Proche-Orient et de la politique étrangère française.

David Thomson: «Les kamikazes de l’EI sont sélectionnés»

Par

Qui sont les commandos entraînés qui ont commis les attentats du vendredi 13 novembre à Paris ? Pourquoi visent-ils en priorité la France ? Éléments de réponse avec le spécialiste du djihadisme David Thomson.

Pierre-Jean Luizard: «Daech essaie de faire en France ce qu’il a réussi en Irak»

Par

Le chercheur, spécialiste de Daech et de l’Irak, revient sur la manière dont l’État islamique tente d’importer en France les méthodes qui ont fait son succès au Moyen-Orient. Et esquisse quelques pistes pour lutter contre l’essor de cette organisation.

Irak: aux origines du djihad moderne

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Pourquoi l’Irak tient-il une place centrale dans la formation de l’organisation de l’État islamique ? Comment l’État islamique parvient-il à conserver un si large territoire malgré les offensives conjuguées des Kurdes, de la Turquie et de la coalition américaine ? Réponses à ces questions avec deux invités, la chercheuse Myriam Benraad et le journaliste Wassim Nasr, spécialistes de l'Irak et de la mouvance djihadiste.

« Ce qui fait le lit du djihadisme, c’est le déni de démocratie »

Par
la mosquée Imam al Sadek dans le quartier de Sawaber dans la partie orientale de Koweït City.
'attentat à la bombe commis vendredi contre une mosquée chiite et qui a fait 27 morts dans la capitale de l'émirat © Reuters. la mosquée Imam al Sadek dans le quartier de Sawaber dans la partie orientale de Koweït City. 'attentat à la bombe commis vendredi contre une mosquée chiite et qui a fait 27 morts dans la capitale de l'émirat © Reuters.

Spécialiste de la mouvance djihadiste, Wassim Nasr bat en brèche l’idée d’une offensive concertée de l’État islamique, de la Somalie au Koweït, de la Tunisie à la France. Il estime en outre que les États occidentaux, dont la France, font le lit du djihadisme en préférant les dictatures aux forces issues des scrutins démocratiques. Entretien.

David Thomson: «Les kamikazes de l’EI sont sélectionnés»

Par

Qui sont les commandos entraînés qui ont commis les attentats du vendredi 13 novembre à Paris ? Pourquoi visent-ils en priorité la France ? Éléments de réponse avec le spécialiste du djihadisme David Thomson.

Plongée dans les lectures des djihadistes

Par

Mediapart s’est procuré la totalité du corpus des textes saisis en 2010 aux domiciles de Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly. Une documentation idéologique pour justifier les attentats qui apparaît souvent contradictoire, à très forte tonalité politique. Nous avons sollicité l’analyse du chercheur Romain Caillet.

Pierre-Jean Luizard: «Daech essaie de faire en France ce qu’il a réussi en Irak»

Par

Le chercheur, spécialiste de Daech et de l’Irak, revient sur la manière dont l’État islamique tente d’importer en France les méthodes qui ont fait son succès au Moyen-Orient. Et esquisse quelques pistes pour lutter contre l’essor de cette organisation.

Peter Harling: «L’Etat islamique occupe un vide qui ne cesse de grandir dans la région»

Par

En Syrie, en Irak, la progression des djihadistes de l’EI continue de mettre à nu la vacuité des choix de la coalition internationale. Longtemps en poste à Damas, Peter Harling, de l'International Crisis group, analyse ce fiasco comme une absence de stratégie, non pas militaire, mais de reconstruction du pays. « On ne se pose pas le problème du jour d’après », estime le chercheur. 

Ali Harzi, né en Tunisie, mort en Irak sous le drapeau de l'EI

Par

Émir de brigade en Irak et frère d’un haut cadre de l’État islamique, Ali Harzi, Tunisien, a été abattu le 22 juin dans une frappe aérienne américaine sur Mossoul (Irak). Parcours d'un djihadiste.

Les anciens officiers de Saddam Hussein au cœur de l’Etat islamique

Par

Le chercheur Romain Caillet publie un article dans lequel il bat en brèche la thèse selon laquelle ces officiers de l’ancien président irakien n’auraient rejoint l’EI que par opportunisme politique.

Syrie-Irak : l’Etat islamique peut-il être vaincu ?

Par

Fort de ses moyens militaires et financiers, le califat d’Abou Bakr al-Baghdadi exploite les hésitations et les contradictions de la coalition internationale antiterroriste pour imposer son « ordre islamique » et affirmer sa puissance militaire. Au point de menacer Damas ?

La coalition contre l’Etat islamique tente de revoir sa stratégie

Par

Face à la construction d’une zone d’influence à cheval sur l'Irak et la Syrie, la coalition d'une vingtaine de pays engagée contre l'Etat islamique demeure prisonnière d'un cadre étatique obsolète. Paris accueille ce mardi une nouvelle réunion alors que, depuis un an, les échecs s'accumulent. Sur le terrain, la crise humanitaire s’accentue.

En Syrie, le régime de Bachar al-Assad subit une série de revers

Par

L'armée de Bachar al-Assad doit faire face depuis quelques mois à une meilleure coordination des troupes rebelles sur le terrain, et à l'accord tacite entre la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar pour financer des groupes luttant à la fois contre le régime et l’État islamique.

C'était la prison de Palmyre

Par

Emprisonné durant 16 années dans les geôles du régime, l'intellectuel syrien Yassin Al Haj Saleh raconte dans un livre l’horreur de Palmyre, qui dit tant de ce régime des Assad dont les révolutionnaires tentent de venir à bout depuis 2011. Mediapart en publie les bonnes feuilles.

Majd, révolutionnaire traqué par le régime syrien et l'Etat islamique

Par
Mohamed Majd Aldik, Saint-Denis, janvier 2015 © PP Mohamed Majd Aldik, Saint-Denis, janvier 2015 © PP

Éclipsée par la progression de l'organisation de l'État islamique, la révolution syrienne se poursuit dans le silence des médias internationaux. Voici le récit de Mohamed Majd Aldik, militant révolutionnaire échappé de la ville de Douma, en banlieue de Damas, et arrivé en France fin décembre 2014. Un témoignage de premier plan sur une révolution assiégée par le régime syrien et l’État islamique.

Le chaos libyen cache un enchevêtrement de solides intérêts

Par

Qui contrôle la Libye aujourd’hui ? Quatre ans après le déclenchement de l’intervention militaire internationale en Libye, le chaos et la guerre civile ont succédé à la dictature de Kadhafi. Le désastre est exploité par les fanatiques de l’État islamique et par les trafiquants de migrants, sans compter les manœuvres de nombreux pays pour placer leurs factions.

Les djihadistes de l'Etat islamique sont de plus en plus populaires au nord du Liban

Par

À Tripoli, une des villes les plus pauvres du Nord-Liban, l'EI gagne en popularité. De violents combats ont eu lieu le mois dernier contre l'armée libanaise. La sympathie pour le groupe djihadiste s'explique davantage par des raisons politiques et économiques que religieuses.

Syrie: la guerre occidentale contre l’Etat islamique offre un répit à Bachar al-Assad

Par

Après les frappes aériennes de la coalition occidentale contre l’État islamique, Barack Obama demande au Congrès de pouvoir engager des forces spéciales américaines face aux djihadistes. Cela annonce une nouvelle stratégie de Washington et de ses alliés au Moyen-Orient. Le régime de Bachar al-Assad pourrait en être le principal bénéficiaire.

 

Lina Khatib : « Le régime syrien a facilité l'accès de Daech à Palmyre »

Par

Daech vient de prendre le contrôle de Palmyre en Syrie et la coalition de groupes islamistes Jaish Al-Fatah contrôle la majorité du nord-ouest du pays. Quelles stratégies ces différents groupes armés ont-ils face au régime de Damas ? Réponses avec Lina Khatib, directrice du centre Carnegie pour le Moyen-Orient à Beyrouth.

« Les destructions de patrimoine ne sont pas seulement le fait de Daech »

Par

L’organisation de l’État islamique a investi le site archéologique de Palmyre jeudi 21 mai. Cette victoire stratégique, accompagnée de multiples exécutions et exactions, fait aussi peser une lourde menace sur le patrimoine archéologique de cette cité. Décryptage avec l’historienne Annie Sartre.

Saccages archéologiques : « L'Etat islamique organise la confrontation des mondes »

Par
L'ancienne cité assyrienne de Nimrud. Des témoignages font état d'une attaque au bulldozer par l'EI le 5 mars.  © UNESCO L'ancienne cité assyrienne de Nimrud. Des témoignages font état d'une attaque au bulldozer par l'EI le 5 mars. © UNESCO

Les annonces de saccages de sites archéologiques en Irak par l’État islamique (EI) se multiplient. Pour l'archéologue suisse Marc-André Haldimann, qui fait partie d’un groupe d’experts mis en place par l’Unesco sur la Syrie, EI nous tend aussi « un miroir sur notre conception dévoyée de l'objet archéologique », devenu une valeur refuge pour les grandes fortunes. Il revient sur les pillages et les trafics, devenus « systématiques » depuis quelques années.

Les erreurs de l'Occident face à l’Etat islamique

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Nicolas Hénin, reporter indépendant, spécialiste du Proche-Orient, est resté plusieurs mois otage de l’État islamique. Avec Jihad Academy, à rebours d’un récit personnel, il livre une analyse de la catastrophe syrienne et des succès de l’État islamique, une organisation forte des faiblesses et des erreurs de ses adversaires, la coalition internationale au premier chef.

Le rôle ambigu de l’Iran dans la lutte contre l’Etat islamique

Par

En intervenant en Syrie comme en Irak, l'Iran cherche d'abord à protéger ses frontières. La lutte contre l'État islamique, l’organisation d’al-Baghdadi, n'arrive en réalité qu'au second plan.

Comment les humanitaires travaillent face à Al-Qaïda et l'Etat islamique

Par Jean-Hervé Bradol

Comment intervenir auprès des populations civiles au cœur de la guerre en Syrie ? Jean-Hervé Bradol, ancien président de Médecins sans frontières, témoigne des négociations menées en Syrie dans les villes prises par des groupes affiliés à Al-Qaïda ou à l'organisation de l'État islamique.

Romain Caillet: «Le djihadisme n'est vu qu'au travers du sensationnel et de l'émotion»

Par

Où en est l'État islamique en Syrie et en Irak? Spécialiste du djihad et de l'État islamique, le chercheur Romain Caillet, au cœur de l'imbroglio du vrai-faux djihadiste français, Mickaël Dos Santos, juge le traitement de l'EI biaisé et «prisonnier de l'émotionnel».

Pierre-Jean Luizard : «Nous sommes dans le piège tendu par l’Etat islamique»

Par

Le chercheur Pierre-Jean Luizard remet en perspective la récente histoire de l'Irak. Pour souligner les errements de la politique communautariste chiite-sunnite menée depuis 2003. Et pour déplorer l'absence de propositions politiques pouvant enrayer la surenchère guerrière.

Pour la France, de multiples menaces terroristes

Par

La France fait l'objet de menaces de la part de groupes islamistes radicaux se revendiquant d'Al-Qaïda et de l'État islamique, notamment en raison de son implication au Mali et dans la coalition contre l'EI en Syrie et en Irak.

Du pétrole de l'Etat islamique acheté par des Européens ? Bruxelles sous pression

Par

Début septembre, l'ambassadrice de l'UE en Irak accusait certains États membres d'acheter du pétrole à l'État islamique. Depuis, les services de Catherine Ashton sont priés de mettre en place une véritable coordination européenne.

Olivier Roy: «La communauté musulmane n'existe pas»

Par

Comparaison avec le 11-Septembre, appels lancés à la « communauté musulmane », ressorts de la marche « unanime » du 11 janvier… Olivier Roy, grand spécialiste de l'islam, revient sur les enjeux mis en lumière par les attentats de Paris.

«En direct de Mediapart»: Olivier Roy sur l'islam et le djihadisme

Par
Olivier Roy. Vidéo accessible dans l'article. Olivier Roy. Vidéo accessible dans l'article.


Joseph Confavreux a reçu Olivier Roy, directeur de recherche au CNRS, professeur à l'Institut universitaire européen de Florence et spécialiste de l'Islam.

Pourquoi l’Etat islamique est armé pour durer

Par

Après la prise de Mossoul en juin et la percée fulgurante des troupes djihadistes, l’EI s'est imposé comme une pièce essentielle du puzzle moyen-oriental pour plusieurs années. Face à lui, sans aide des États-Unis et malgré leur résistance, les Kurdes de Syrie subissent un tout autre sort que leurs frères basés en Irak.

Comprendre le djihadisme pour le combattre autrement

Par Claire Talon

L'État islamique recycle sans merci tout un bric-à-brac orientaliste qui va de Lawrence d’Arabie à Game of Thrones. Sans le comprendre, l'Occident mène une guerre d'un autre âge à cette organisation, prétendant résoudre une crise globale qui se joue ailleurs que sur les champs de bataille.

L'assassinat d'Hervé Gourdel: l'émotion et l'«unité nationale» pour la guerre

Par

Hervé Gourdel, l’otage français retenu par un groupe proche de l’État islamique, a été assassiné. L'annonce est intervenue alors qu'un débat se tenait au Parlement. La quasi-totalité des groupes a soutenu l’intervention militaire en Irak.

Comment l’Etat islamique étend son réseau par affiliation et sous-traitance

Par

Le groupe algérien responsable de l’assassinat du Français Hervé Gourdel est à l’heure actuelle le seul, dans toute l'Afrique du Nord, à avoir prêté allégeance à l’État islamique. La concurrence entre Al-Qaïda et l’État islamique est-elle en passe de déboucher sur une victoire des troupes d’al-Baghdadi ? Rien n’est moins sûr.

Du rap londonien à l'Etat islamique, itinéraire d’un djihadiste

Par Sébastien Martin
Abdel Majed Abdel Bary. © (dr) Abdel Majed Abdel Bary. © (dr)

Abdel Majed Abdel Bary est cité par la presse britannique comme le suspect de l’assassinat du journaliste américain James Foley. C’est probablement faux. Mais l’itinéraire de ce Britannique, qui combat en Syrie avec l’État islamique, éclaire les dérives de la politique autoritaire antiterroriste que David Cameron veut encore renforcer. Comment Bary est-il passé de la scène rap de Londres au djihad ? Récit.

Jean-Pierre Filiu: «La clé de la défaite djihadiste se trouve en Syrie plus qu'en Irak»

L’historien Jean-Pierre Filiu, spécialiste des mouvements djihadistes, analyse pour Mediapart le fulgurant succès des djihadistes de l'État islamique en Irak à la lumière du contexte régional. Si tous les regards sont aujourd'hui braqués sur l'Irak, pour lui « la clef de la défaite djihadiste » se trouve en réalité en Syrie où une « dynamique révolutionnaire » continue, malgré tout, d'exister. 

Bacevich: «Recourir à la force contre l'Etat islamique ne fait qu'aggraver la situation»

Par

Alors que s'intensifie la guerre contre l'État islamique, nous avons interrogé l’historien militaire et ex-officier américain Andrew Bacevich. Il se montre très critique vis-à-vis de cette approche essentiellement militaire de la lutte contre l'organisation djihadiste. Et il s'inquiète d'un interventionnisme contre-productif qui depuis vingt ans accumule les échecs. 

Mali, Centrafrique, Irak: Hollande, le président qui aime faire la guerre

Par et

La conférence sur la sécurité et la paix en Irak, organisée lundi à Paris, a confirmé l'engagement dans les prochains jours d'une opération militaire contre les djihadistes de l’État islamique (EI). Pour François Hollande, cette nouvelle intervention, la troisième en deux ans, confirme son statut de président le plus interventionniste de la Ve République en si peu de temps. Avec des résultats contestés.

Les Etats-Unis entrent en guerre contre l’Etat islamique mais les questions demeurent

Par

Barack Obama a détaillé, dans la nuit de mercredi à jeudi, sa stratégie de lutte contre l’État islamique. L’intervention américaine va s’intensifier, notamment en Syrie, et les États-Unis comptent sur l’appui d’une large coalition internationale, dont la France. La durée de cette intervention et les résultats escomptés sont cependant encore flous. 

Jean-Christophe Notin : « Le djihadisme dépasse les compétences militaires »

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

L'écrivain revient sur l'opération Serval dans un récit détaillé qui raconte que, si le volet militaire a été couronné de succès, la reconstruction politique demeure un vaste chantier.

L'Irak en plein chaos, le résumé en 5 actes

Par

Alors que le mouvement djihadiste de l’État islamique chasse les minorités religieuses d’Irak, les États-Unis ont procédé vendredi à des bombardements dans le nord du pays. Les Kurdes irakiens pourraient en profiter pour déclarer leur indépendance. Cinq points pour comprendre la situation en l’Irak.

En Irak, l'efficace alliance des jihadistes avec les sunnites irakiens

Par

Les députés irakiens ont élu mardi le chef du parlement, ouvrant la voie à la formation d'un nouveau gouvernement considéré comme crucial pour faire face à l'offensive jihadiste. Dimanche, les islamistes ont revendiqué quatre des sept attentats ayant fait samedi 24 morts dans des quartiers chiites de Bagdad. Les combattants de l'EI ont réussi à s'emparer d'une partie du territoire et continuent leur avancée vers la capitale. Certes bien armés et équipés, ils doivent aussi leur force au ralliement de divers acteurs de la communauté sunnite.

Face au djihad en Irak, l’Iran se veut maître chez son voisin

Par

À l’heure où les djihadistes d'EIIL avancent vers Bagdad, où Barack Obama dit n’exclure aucune option, il est une donnée essentielle à prendre en compte : l’Iran considère l’Irak comme relevant de sa sécurité nationale et n’acceptera pas l'installation à Bagdad d'un pouvoir qui lui serait défavorable.

En Irak, l’offensive des djihadistes de l’EIIL bouleverse la donne régionale

Par

Onze ans après l'invasion américaine, la soudaine percée de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) efface la frontière dite de Sykes-Picot qui sépare la Syrie de l’Irak et montre l’impuissance des forces de sécurité irakiennes. Obama n'exclut pas des bombardements.