Financement du terrorisme: les 15 millions de dollars suspects de Lafarge

Par

Les juges d’instruction parisiens chargés de l’enquête pour « financement du terrorisme » visant la multinationale Lafarge ont identifié plus de 15 millions de dollars suspects dont une partie importante a financé, entre 2011 et 2015, des organisations terroristes en Syrie (y compris l’État islamique) dans le seul but de maintenir l’activité d’une usine sur place. Révélations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Combien a véritablement coûté le pacte avec le diable de la multinationale Lafarge en Syrie ? Les juges d’instruction parisiens chargés de l'enquête pour « financement du terrorisme » visant le leader mondial du ciment ont identifié, selon plusieurs documents obtenus par Mediapart, plus de 15 millions de dollars suspects, dont une partie importante a financé, entre 2011 et 2015, des organisations terroristes en Syrie (y compris l’État islamique), dans le seul but de maintenir l’activité de l’une de ses usines sur place.