Les complémentaires santé prêtes à un geste financier

Par
Les complémentaires santé - assurances, mutuelles et instituts de prévoyance - sont prêtes à geler ou réduire leurs frais de gestion à partir de 2019, ont annoncé leurs représentants après avoir été reçus mardi par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les complémentaires santé - assurances, mutuelles et instituts de prévoyance - sont prêtes à geler ou réduire leurs frais de gestion à partir de 2019, ont annoncé leurs représentants après avoir été reçus mardi par Emmanuel Macron.