Charte des imams: le coup de force de l’exécutif

Par

Le Conseil français du culte musulman a présenté lundi, à l’Élysée, une « charte des principes pour l'islam de France », réclamée en novembre par Emmanuel Macron pour lutter contre le « séparatisme ». À ce stade, plusieurs fédérations ne signent pas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Un accord de façade ». Au sein du Conseil français du culte musulman (CFCM), on ne commente guère la réception organisée lundi à l’Élysée. L’instance de représentation de l’islam de France ne s’est pas déplacée en masse : seule une partie de ses membres est venue présenter sa « charte des imams », voulue par Emmanuel Macron pour encadrer le fonctionnement du futur Conseil national des imams, appelé à « labelliser » des religieux.