Yannick Jadot : les raisons d’une campagne atone

Une culture militante peu rodée à l’exercice et des divergences internes entravent la campagne du candidat écologiste à l’élection présidentielle qui, en choisissant de ne pas faire de vagues, flirte avec l’invisibilisation. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’émission « Élysée 2022 » avec Yannick Jadot se termine sur France 2, le 17 février. Après 2 h 20 d’interview sans accroc, un nuage de mots s’affiche à l’écran, émis par un groupe de téléspectatrices et téléspectateurs chargés de se prononcer sur le candidat. Au milieu de l’échantillon, deux adjectifs se suivent : « utopique » et « solide ». « Je suis un utopiste solide, ça me plaît pas mal », rebondit l’invité, ravi. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal