Le Conseil d'Etat suspend le maïs transgénique

Par

Le Mon810 est le seul organisme génétiquement modifié cultivé en France. Il est produit par Monsanto dont la journaliste Marie-Monique Robin dénonce les pratiques. Interview vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil d'état a rejeté ce matin la requête déposée par un ensemble de semenciers opposés à l'activation par la France de la clause de sauvegarde sur le MON810, le seul OGM cultivé en France. Annoncée le 7 février dernier par Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie et du Développement durable, l'activation de cette disposition interdit de fait la culture du MON810, un produit de la multinationale Monsanto, sur le terriroire français. Attendue de longue date par les associations écologistes, cette décision avait suscité la colère des semenciers (Association générale des producteurs de maïs, Monsanto, Pioneer, LimagrainMaïsadour, Euralis...).