"Gilets jaunes": Le gouvernement "assume" les risques d'un durcissement

Par
Emmanuel Macron et son gouvernement "assument" les risques d'un durcissement de la répression des violences commises lors des manifestations de "Gilets jaunes", notamment de l'usage d'armes intermédiaires dénoncées jusqu'au Conseil de l'Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron et son gouvernement "assument" les risques d'un durcissement de la répression des violences commises lors des manifestations de "Gilets jaunes", notamment de l'usage d'armes intermédiaires dénoncées jusqu'au Conseil de l'Europe.