«Face au Beauvau»: le collectif contre la loi «Sécurité globale» en direct sur Mediapart

Mediapart a accueilli la coordination Stop loi sécurité globale pour une émission en direct. Au programme, deux débats, à retrouver ici : « Le racisme dans la police, individuel ou culturel ? » et « Peut-on réformer la police ? »

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Loi sécurité globale - "Face au beauvau" #2 - en direct sur Mediapart © Mediapart

Stop Loi Sécurité Globale

19 mars 2021 à 19h57

PDF

Vendredi 19 mars, au lendemain du vote de la loi en première lecture par le Sénat (lire le billet de David Dufresne sur son blog), Mediapart a ouvert ses studios et a accueilli la coordination Stop Loi Sécurité globale » pour sa deuxième émission.

Au programme de cette soirée en direct et en accès libre, diffusée sur YouTube, PeerTube, Facebook et Twitch :

20 heures – Le racisme dans la police, individuel ou culturel ?
Animé par Romain Mahdoud.
Avec : 

Éléonore Luhaka (actrice sociale, directrice de centre de loisirs et sœur de Théo)
Mathilde Darley (directrice adjointe du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales [Cesdip] et chargée de recherche au CNRS)
Éric Fassin (professeur de sociologie à Paris VIII).


21 heures – Peut-on réformer la police ?
Animé par Edwy Plenel.
Avec : 

Karine Parrot (professeure de droit à l’université de Cergy-Pontoise et coréalisatrice de De quel droit)
Christian Mouhanna (membre du Cesdip et chargé de recherche au CNRS)
Mathieu Rigouste (essayiste, réalisateur, auteur de La Domination policière).

 

On peut revoir ici la première hébergée par Le Média, le 18 février dernier, ainsi que l’émission radio de ce mardi 16 mars diffusée depuis les abords du Sénat sur Reporterre et Radio Parleur.

Vous pouvez retrouver également tous nos articles, analyses, enquêtes, reportages et entretiens dans notre dossier consacré à la discussion de cette loi.

☞ Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement

☞ Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart


À la Une de Mediapart

Violences sexuelles
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Parlement — Analyse
Face au RN, gauche et droite se divisent sur la pertinence du « cordon sanitaire »
Désir de « rediabolisation » à gauche, volonté de « respecter le vote des Français » à droite… La rentrée parlementaire inédite place les forces politiques face à la délicate question de l’attitude à adopter face à l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
France — Parti pris
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Culture-Idées — Entretien
L’historienne Malika Rahal : « La France n’a jamais fait son tournant anticolonialiste »
La scène politique française actuelle est née d’un monde colonial, avec lequel elle n’en a pas terminé, rappelle l’autrice d’un ouvrage important sur 1962, année de l’indépendance de l’Algérie. Un livre qui tombe à pic, à l’heure des réécritures fallacieuses de l’histoire.
par Rachida El Azzouzi

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne