«Face au Beauvau»: le collectif contre la loi «Sécurité globale» en direct sur Mediapart

Mediapart a accueilli la coordination Stop loi sécurité globale pour une émission en direct. Au programme, deux débats, à retrouver ici : « Le racisme dans la police, individuel ou culturel ? » et « Peut-on réformer la police ? »

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Loi sécurité globale - "Face au beauvau" #2 - en direct sur Mediapart © Mediapart

Stop Loi Sécurité Globale

19 mars 2021 à 19h57

PDF

Vendredi 19 mars, au lendemain du vote de la loi en première lecture par le Sénat (lire le billet de David Dufresne sur son blog), Mediapart a ouvert ses studios et a accueilli la coordination Stop Loi Sécurité globale » pour sa deuxième émission.

Au programme de cette soirée en direct et en accès libre, diffusée sur YouTube, PeerTube, Facebook et Twitch :

20 heures – Le racisme dans la police, individuel ou culturel ?
Animé par Romain Mahdoud.
Avec : 

Éléonore Luhaka (actrice sociale, directrice de centre de loisirs et sœur de Théo)
Mathilde Darley (directrice adjointe du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales [Cesdip] et chargée de recherche au CNRS)
Éric Fassin (professeur de sociologie à Paris VIII).


21 heures – Peut-on réformer la police ?
Animé par Edwy Plenel.
Avec : 

Karine Parrot (professeure de droit à l’université de Cergy-Pontoise et coréalisatrice de De quel droit)
Christian Mouhanna (membre du Cesdip et chargé de recherche au CNRS)
Mathieu Rigouste (essayiste, réalisateur, auteur de La Domination policière).

 

On peut revoir ici la première hébergée par Le Média, le 18 février dernier, ainsi que l’émission radio de ce mardi 16 mars diffusée depuis les abords du Sénat sur Reporterre et Radio Parleur.

Vous pouvez retrouver également tous nos articles, analyses, enquêtes, reportages et entretiens dans notre dossier consacré à la discussion de cette loi.

☞ Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement

☞ Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart

À la Une de Mediapart

Économie et social
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d’ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani
Europe — Entretien
« La guerre entraîne la solidification des nations russe et ukrainienne »
Pour l’historien américano-ukrainien Serhii Plokhy, le conflit qui fait rage en Ukraine est une lutte de « libération nationale », dans laquelle les Ukrainiens sont « majoritairement restés unis », renforçant même leur identité. Il constate « l’ukrainisation » des populations du pays.
par Laurent Geslin
Travail — Reportage
« Un employé mieux reposé est plus efficace » : la semaine de quatre jours à l’essai au Royaume-Uni
Jusqu’à fin décembre, des dizaines d’entreprises britanniques testent la semaine de quatre jours. L’idée de travailler un jour de moins pour un salaire et une productivité inchangés séduit les salariés, et bien souvent leurs patrons. Même si les réalités économiques peuvent les rattraper.
par Marie Billon
Outre-mer — Entretien
Karine Lebon : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
Députée de La Réunion, Karine Lebon dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne