Suivi de l’épidémie: le cafouillage de l’Insee sur les morts à domicile

Par Mathieu Lehot

Les chiffres de la mortalité font ressortir une forte hausse des décès à domicile. Mais ces données sont erronées. Le Covid-19 a tué dans les hôpitaux, dans les Ehpad, mais pas dans les maisons. Ou, du moins, dans des proportions beaucoup plus faibles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis début avril, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie chaque semaine le décompte des décès quotidiens enregistrés dans les mairies. Il s’agit d’une mesure exceptionnelle destinée à « contribuer en toute transparence à la mise à disposition de données pendant la pandémie de Covid-19 ».