A l’Assemblée nationale, le renouvellement et ses limites

Par et

La nouvelle Assemblée nationale est plus jeune, plus ouverte et plus féminisée. Mais elle reste socialement élitiste, à l’image du groupe majoritaire de La République en marche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans dix jours, quand les nouveaux députés feront leur entrée au Palais-Bourbon, les costumes-cravate et les cheveux blancs seront moins nombreux. L’Assemblée élue ce dimanche 18 juin est plus jeune et moins masculine. Mais elle continue de surreprésenter les catégories sociales aisées et les CSP+ (catégories socio-professionnelles favorisées).