Hollande temporise pour supprimer la Cour de Justice

Par

Promesse du candidat du PS, la suppression de la Cour de justice de la République, qui juge les ministres, fait curieusement partie des sujets de réflexion confiés le 14 juillet à la commission Jospin. Une façon de gagner du temps.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parmi les travaux confiés le 14 juillet par le président de la République à la commission Jospin sur la moralisation de la vie publique et la rénovation des institutions, figure notamment ceci : « se prononcer sur les conséquences d'une suppression de la Cour de justice de la République » (CJR), qui juge les crimes et délits commis par les ministres dans l'exercice de leurs fonctions.