Alain Soral condamné à 18 mois de prison ferme pour provocation à la haine raciale

Par

L’essayiste d’extrême droite a été condamné jeudi 19 septembre à 24 mois de prison, dont 18 mois ferme, et 45 000 euros d’amende pour avoir diffusé sur son site une vidéo antisémite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Poursuivi pour provocation à la haine raciale et injure publique aggravée, Alain Soral a été condamné à 24 mois de prison, dont 18 mois ferme, et 45 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Bobigny, a rapporté jeudi l’Agence France-Presse (AFP).