«Le Monde»: Xavier Niel propose de s’inspirer de l’exemple Mediapart

Par

Le banquier d’affaires Matthieu Pigasse a signé une version du droit d’agrément réclamé par le « pôle d’indépendance », mais après l’avoir modifié. De son côté, Xavier Niel va proposer à ses autres coactionnaires de loger leurs participations dans Le Monde au sein d’une fondation, pour « sanctuariser l’indépendance » du groupe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour le groupe Le Monde, cela s’apparente à une sortie de crise. Mais les manœuvres, petites et grandes, entre les différents protagonistes de l’affaire ont été si nombreuses ces dernières semaines, qu’on ne sait pas bien encore si le « pôle d’indépendance » qui croisait le fer pour obtenir un droit d’agrément, lui donnant le pouvoir d’accepter ou de refuser l’arrivée de tout nouvel actionnaire, a bel et bien gagné la partie qui n’est pas encore définitivement achevée.