Olivier Fillieule: «Le pouvoir est incapable de voir et d'entendre»

Par
Pourquoi le nombre de manifestants est-il un tel un enjeu? Olivier Fillieule, politiste, décrypte ce «fétichisme» du nombre. En cause, un dialogue social inexistant, la «rigidité» et l'«autoritarisme» du pouvoir. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Olivier Fillieule est directeur de l’institut d’Etudes politiques et internationales de l’Université de Lausanne, directeur de recherche au CNRS. Spécialiste des mouvements sociaux et de l'action collective, il est notamment l'auteur de Stratégies de la rue – Les manifestations en France (Presses de Sciences-po, 1997. Voir son site et ses publications sous le “Prolonger”). Il revient avec Mediapart sur la guerre des chiffres, le rôle de la manifestation en France, et l'intransigeance récurrente du pouvoir politique.