Macron opposé à l'interdiction des listes communautaires

Par
Emmanuel Macron s'est dit opposé mardi à l'interdiction des listes communautaires, réclamée par la droite et l'extrême droite pour les élections municipales de mars 2020, préférant mettre en avant les "règles claires" existantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron s'est dit opposé mardi à l'interdiction des listes communautaires, réclamée par la droite et l'extrême droite pour les élections municipales de mars 2020, préférant mettre en avant les "règles claires" existantes.