"Gilets jaunes": L'imbroglio comptable de Matignon sévèrement critiqué

Par
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a accusé mercredi le gouvernement d'être rivé sur "la règle à calcul" et non la justice sociale au lendemain du revirement de Matignon sur les mesures annoncées en novembre par Edouard Philippe face à la crise naissante des "Gilets jaunes".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a accusé mercredi le gouvernement d'être rivé sur "la règle à calcul" et non la justice sociale au lendemain du revirement de Matignon sur les mesures annoncées en novembre par Edouard Philippe face à la crise naissante des "Gilets jaunes".